RSS
DRT on LinkeDin

DRT implante une chaudière biomasse sur son site de Vielle-Saint-Girons

DRT, un des leaders mondiaux de la valorisation de la colophane et l'essence de térébenthine extraites de la résine du pin, annonce que le projet de centrale de cogénération biomasse sur son site de Vielle-Saint-Girons (Landes), vient d'être retenu par les ministres Nathalie Kosciusko-Morizet (Ecologie, Développement durable, Transports et logement) et Eric Besson (Industrie et Economie Numérique). A travers cette installation, DRT, chimiste responsable, illustre sa maitrise des énergies renouvelables et son engagement vis-à-vis de l’environnement.

Substituer les consommations d’énergies fossiles, tout en valorisant localement les co-produits de distillation du tall-oil générés sur son site de Vielle-Saint-Girons, telle était l’ambition de DRT en répondant à l’appel d’offres lancé par le gouvernement il y a un an. Pour ce faire, une société projet, Biomass Energy Solutions VSG, réunissant DRT, Cofely (Groupe GDF SUEZ), Solarezo, acteur dans les nouvelles énergies (solaire photovoltaïque et biomasse) et la Caisse des Dépôts, a été créée. L’alliance de ces quatre grands partenaires permettra de financer, construire et exploiter pour une durée minimale de 20 ans, une centrale de cogénération capable de valoriser de la biomasse locale. L'installation entrera en service à l’horizon 2014.

Chimiste responsable

Afin de limiter au maximum les impacts de ses activités industrielles sur l’environnement, DRT a fait de la recherche de substituts aux produits pétroliers un véritable credo. C’est donc tout naturellement que ce projet s’inscrit dans sa démarche éco-responsable. En effet, la centrale de cogénération biomasse permettra de substituer totalement l’énergie fossile consommée par le site de Vielle-Saint-Girons. Sa mise en place permettra ainsi d’éviter plus de 400 000 tonnes de CO2 sur les 20 ans d’exploitation, soit l’équivalent de 8 000 véhicules.

Acteur de son territoire

De plus, ce projet permet la mise en place d'une cogénération dont l'efficacité énergétique globale est très supérieure à celle d'une centrale électrique classique. Ainsi 97 GWh d’électricité et 214 GWh thermique seront valorisés sans rejet carbone fossile. Enfin, l'implantation de la centrale de cogénération biomasse représente un investissement de 55 millions d'euros. Elle permettra la création de 15 d'emplois directs sur le site mais aussi dans la filière bois-énergie locale. Au total, ce projet générera plus de 50 emplois dans les Landes.

Un approvisionnement en bois raisonné

Acteur majeur de la chimie du pin, DRT utilise, depuis son origine, des ressources végétales et agit en permanence pour un développement responsable et durable de ses activités. Cette centrale de cogénération biomasse, également alimentée par Solarezo dont DRT est l’actionnaire de référence, permettra au site de Vielle-Saint-Girons de valoriser, in situ, 16 000 tonnes de co-produits. Fidèles à leur logique de gestion responsable des matières premières naturelles, les acteurs de ce projet ont fait le choix d’un approvisionnement en plaquettes forestières issues d’une filière bois-énergie structurée et respectueuse des filières traditionnelles d’exploitation du bois. Un partenariat qui démontre, une fois encore, les liens étroits entre chimie verte et énergies renouvelables.

Chiffres clés 

  • 55 M€ d’investissement dans le département des Landes
  • Plus de 50 emplois directs et indirects créés
  • 150 000 t/an de biomasse valorisées
  • 9 M€/an dans la filière bois énergie locale
  • Production de 97 GWh d’électricité et 214 GWh de vapeur sans carbone fossile
  • Plus de 60 % d’efficacité énergétique contre 35% pour une centrale électrique classique
  • 20 000 t de CO2 évités par an